VTT

Reconnaissance XTerra France

Ce week-end avait lieu, en fait lundi, la reconnaissance du nouveau parcours de l’XTerra France à Xonrupt. Quelques infos s’étaient échappées depuis que Paul CHARBONNIER travaillait sur ce relookage …. Et elles se sont révélées exactes.
Lundi 10h30 c’est donc près de 200 (un peu moins) de VTT qui se sont élancés en 4 groupes sur la 20aine de Kms de ce nouveau parcours qui me semble un peu moins technique, mais pas forcement plus roulant si les cuissots ne sont pas prêts à brûler un peu.  La partie « trialisée » a disparu, ainsi que la descente dans les cailloux. En remplacement, une belle côte, bien longue, bien abrupte qui ce jour passa sans trop de difficultés, mais le jour J, s’il pleut …..
Malgré un parcours moins technique, beaucoup de pieds à terre dans des singles qui devront gêner les plus doués une fois le bouchon devant (sauf si celui-ci veut bien être fair-play, et ne pas boucher le passage). xonrupt-denivele-2012.jpg12H00 pour le 1er groupe, 12H45 pour les moins rapides, départ, après une petite collation et quelques barres énergie,  pour le parcours à pied qui ne change pas par rapport à 2011, quelques branches en plus au sol.xonrupt-reco2012.jpgMerci bien, au nom de tous, à Paul ainsi qu’à sa famille, qui une fois de plus, ont offert une belle matinée à la famille Triathlète.

Trace Vosgienne VTT

Le temps est agréable pour ce dernier WE du mois de juillet, et pas de nuage (ou presque) dans le ciel... A 15 jours d'Embrun, les longues sorties sur route commence à être un peu monotone, donc départ pour les 75Km de la trace Vosgienne.
Le parcours empruntant une partie de celui de l'Xterra, la partie se présente pas des plus facile, ayant déjà ete labouré par nombre de passage. A 9h00 le départ est donné pour 152 Vététistes, je pars tranquillement, rien ne sert de se cramer dés le début, je ne suis pas un spécialiste et j'estime que je resterais 5 bonnes heures sur mon Wilier. Contrairement à début juillet, les chemins sont plus praticable, moins boueux, mais bons nombres de racine sont maintenant apparentes. Au bout d'une heure de course, les 1ers du 45Km, partis 15 minutes après nous, me rattrapent. Impressionnant, ils volent, sautent, franchissent sans ralentir les obstacles qui m'obligent à beaucoup de concentration.... C'est sure, on joue pas dans la même cour.
Les 25Kms passent en 1H40, je suis dans mes temps, et cela va rouler un peu mieux puisque les 45Km on pris le retour .... Au bout de 2H00 petit problème technique (normal en VTT), impossible de passer le petit plateau, ça craint. Arrêt au prochain ravitaillement et quelques coups de tournevis avec l'aide d'un bénévole (c'est autorisé en VTT) et c'est reparti avec moins de 10minutes de perdu.  J'appuie un peu sur les pédales pour revenir sur le petit groupe emmené par un maillot de grimpeur, avec qui je roulais depuis un bon bout de temps ... Je reviens enfin, profite d'une belle descente pour prendre un peu la tête, et là je gagne mon maillot bleu avec étoile filante du meilleur vole plané : Je ne sais comment, ni pourquoi, mais ma roue avant s'est bloqué, m'invitant ainsi à un beau soleil avec atterrissage non contrôlé. Je récupère mes esprits, mon vélo qui s'était caché dans un trou un peu plus bas, et c'est plus sagement que je reprends mon chemin ....
La fin de parcours , empruntant encore celui du Xterra m'oblige (ainsi que le micro-peloton) à posé le pieds sur près de 400m ... Encore quelques difficultés et c'est enfin les 5 derniers Km, tout en descente. Etant plus lourd, ou moins prudent, je prends le large
La ligne d'arrivée apparait, juste une petite pose 100m avant pour prendre une petite autostopeuse pour franchir le final en 5H04 à la 122 position (sur 139 finisher) 



A 5minutes prés, je me tiens à mes prévisions... Espérons que dans 15 jours, il en soit de même.

Points positifs : Encore les bénévoles Géromois, un site formidable, et un bon entraînement.
Points négatifs : Un beau bleu sur la fesse droite, et le STX se dérègle tout seul !!! ,

X-Tra Boueu

2ème Challenge de la saison, une semaine seulement après le France LD et son beau soleil, mais cette fois sous la pluie, et dans la boue.
Météo-France nous avait promis de la pluie et des orages, et pourtant le réveil fut sous un soleil certes un peu timide, mais pourtant présent et sans nuages à l'horizon. Tant mieux, pour le découverte et les courses jeunes .... Car sous la pluie, si les enfants s'amusent autant, pour les "non-initiés" c'est beaucoup moins drôle.

Le départ du découverte est donné, et comme pour les "grands", cela part vite.... L'eau dépasse les 20° et claire comme seule la montagne nous l'offre. Les premiers sortent en moins de 10 minutes, Coralie en à peine 12'. Transition rapide pour certains, à ma vitesse pour d'autres (voire plus), et c'est près de 400 VTT qui vont commencer à labourer les 18Kms du parcours. Quelques chutes et parfois crevaisons plus tard, la plupart rentre au parc avec un sourire parfois plus crispé. Coralie rentre en 1H41, soit près de 10 minutes de plus qu'à l'entrainement, mais il faut gérer les enchainements et surtout les bouchons.
C'est parti pour le trail, sur un parcours bien hard, Coralie bondit comme si c'était une piste en tartan .... 28 minutes et c'est l'arrivée.
2H30 .... c'est le temps qu'il lui a fallu pour boucler son 1er "X-triathlon". Chapeau bas ... Elle qui en début d'année restait coincée sur ses freins en descente .... Va falloir que je me méfie sinon, en 2012, elle s'aligne sur le "grand" et se permet de me griller de quelques places.
   
Le ciel se couvre, la pluie s'invite, et il est l'heure pour moi de mettre le Wilier au parc.
Départ sous la pluie, je pars sur la gauche, 600m pour virer à la 1ère bouée, 600m où les coups sont gratuits .... 2ème Bouée et c'est enfin plus calme, je pose  ma nage, et sors en 26' (très bon temps pour moi) à peine 6 minutes derrière la tête de course et en 221ème position.
Transition  sous la pluie, toujours bien présente. Le parc est une belle marre, difficile dans ces conditions d'aller vite en minimisant les risques de partir avec des graviers dans les chaussettes.... 4'25, presque honorable au vu des conditions, mais en 282ème position.... 60 places de perdu !!!
C'est parti pour la partie tant redoutée. A l'entrainement je passe le tour en 1H30, je pense que 3H30 pour les 2 tours sera très acceptable. 1ère difficulté et c'est déjà le bouchon, pieds à terre pour 100m. Un peu plus loin chute collective grâce à un fou furieux qui croyait peut-être pouvoir passer .... je ne sais comment. La première boucle se passe en 1H38, j'en suis content, bien que nombreux sont ceux qui m'ont doublé, dont un certain Stéphane qui me passa dans un single des plus étroits, en côtes, "sans me mettre en danger", et surtout sans efforts (Impressionnant).
2ème tour labourant... le passage du découverte, la pluie, le 1er passage de l'XTerra et le second de plus de 200 triathlètes ont rendu le parcours presque impraticable. C'est 1H54 qu'il me faut pour boucler ce 2ème tour, plus souvent à pousser mon destrier qu'à le chevaucher. Chaque ravitaillement s'improvise en station de lavage pour chaine et dérailleur.  Bon nombre de chutes, des mises pieds à terre, et quelques blocages et sauts de chaine sont mon lot (sûrement pas que le mien). J'arrive enfin au parc, le sourire toujours au coeur,  dans mes prévisions, et le soleil réapparait.
Transition 2 tranquille, ayant fini le VTT en même temps que Julien et Mehmet, des compagnons d'entrainement, l'idée est de faire le trail ensemble.
Départ course à pieds, mais un dossard oublié divise notre trio. Je pars donc seul dans ce dernier périple. 1ère côtes, et c'est le black out... J'entends plus rien et toutes les images défilent lentement. Je garde mon attention sur le maillot bleu de Leclerc qui me devance. quelques descentes autant de montées m'emmènent au 1er ravitaillement, j'en profite pour marcher un peu,  me ré-hydrater et me restaurer. Je repars toujours dans le flou. Fin du 1er tour, ça va mieux. C'est reparti pour un second tour, les jambes vont bien, le moral encore mieux.... Dernier Km, il est temps de forcer un peu, pour le sport.... Je fini la CàP en 1H01, presque dans mes temps. 
Ligne franchie en 5H06, soit 6 minutes de plus que souhaité, mais c'était sans compter sur les caprices de madame météo.

Points Positifs : Les bénévoles Géromois, une organisation presque parfaite, un site exceptionnel et une médaille à l'arrivée.

Point(s) négatif(s) : peut être un peu trop d'eau !!!

La Graingeaude

Faut bien rentabiliser le VTT, et quoi de plus facile que de me trainer sur des Cyclos.
Action facile lorsque mes terrains de jeux du Week-End se trouvent en terre Vosgienne.
Ce 22 Mai avait lieu la Graingeaude, belle journée vélo organisée sous le soleil par le Cyclo-club Charlemagne de Granges sur Vologne (http://cyclo-charlemagne.ffct.org).
Je pars donc vers 10HOO, et bon dernier pour les 60Km de chemins. Tranquillement pendant près de 30Km en compagnie de Coralie, puis je pars seul, elle décidant de faire les 45. Le parcours est agréable, les ravitaillements copieux et les bénévoles aussi chaleureux que le soleil. Les paysages sont magnifiques et me laissent un peu rêvasser, ce qui me bonifie d'une petite erreur de parcours de 12Km.

4H20 plus tard, les jambes lourdes et l'esprit vidé, il est temps de revenir à la réalité, et de ranger le vélo, pour devoir retourner dans les plaines.

Un grand merci aux organisateurs, et un petit  cliché "souvenir" sur le bord du chemin en compagnie de triathlètes Gérômois (Françoise, "ma" Coralie, et Eddy)

Echec & Casse

N'ayant pu m'aligner sur le France militaire de cyclisme sur route (faute de championnat cette année) je me suis lancé dans l'idée de tenter l'aventure sur le France de VTT. L'idée était bonne, mais les conditions d'entrainement un peu moins aux vues de mes nombreuses "blessures" de cet hiver.

Me voici donc, jeudi 21 Avril,  montant mon fier Wilier au départ d'une course dont je ne connais rien, et dont le parcours reconnu la veille me fit souvent chuter. Je me trouve en 2ème ligne (suite à ma 1ère place en cat C au France militaire de cyclisme 2010). Le sifflet retentit et c'est plus d'une trentaine de vélos qui se lance déjà sur un rythme fou pour atteindre en bonne position la première côte et ses difficultés.  Au bout d'une 10aine de minutes, ma place semble stabilisée, une bonne dizaine de vététistes, voire plus ont eu raison de ma médiocre technique; heureusement le terrain devient plus roulant et je peux enfin m'exprimer et garder ma position sans me faire mal.
Le 2ème tour se passe mieux, moins de bousculades, je ne perds pas de place et me surprends même à en gagner une. Je double aussi certains seniors dans le dur qui sont partis 10 minutes avant nous (les masters et les femmes).
3ème tour, petites chutes dans un virage et la demoiselle qui restait dans mes roues depuis le début en profite pour s'envoler .... me voilà donc en coureur isolé.
  Km 24, petite côte agressive, pas trop technique, un changement de vitesse un peu brutal et c'est la casse .... ma chaine a rendu son maillon faible. Il reste près de 6km pour en finir, en tant que triathlète et surtout fantassin au bérêt "amarante", il ne me reste qu'une seul solution ..... COURIR.
Arrivé en 23ème position, je suis déçu, mais le sort en a voulu ainsi, et il faut savoir accepter l'échec pour avancer.

 

 

Ce qu'on monte, on doit le redescendre !!!

Profitant d'un ciel pas trop menaçant, et ma princesse partant faire un tour à cheval, j'embarque mon destrier (mon VTT) dans la voiture direction Xonrupt, avec en tête de reconnaître le début du parcours de l'XTERRA-France.
Assez casse-pattes, comme prévu... Cela grimpe, cela glisse un peu, mais surtout c'est très technique.... Bien que ce Wilier n'a rien à voir avec mon ancien 6.3, je suis tout de même obligé de poser quelques fois le pied à terre. Arrivent ensuite quelques portions roulantes, et dans l'euphorie, je roule sans trop faire attention à la cartographie, un peu perdu donc !!! Tant pis, toutes les côtes sont bonnes à grimper, et certains passages à près de 20% nécessitent de mettre tout à gauche, mais cela tient (le vélo comme le mollet) tout en restant bien assis. Et puis une fois en haut, un peu sous la pluie, c'est un paysage magnifique qui m'attend, ... , juste avant de redescendre.
Et là c'est moins drôle, des portions sont si abruptes que parfois l'arrière double l'avant, souvent en crabe, et parfois au sol. Le Km 14 m'oblige même à porter mon VTT.....
 
Au final, un peu plus de 17Km,  5 ou 6 chutes (peut-être plus...) et près de 2H00 de bonheur. Trempé, car des averses sont venues me tenir compagnie, il est temps de rentrer, en pensant déjà au WE prochain.
 

Un VTT pour grimper

Cette année, outre le "longue distance" qui gardera ma préference, je vais un peu me diversifier et gouter aux joies du triathlon vert (XTERRA) ....

L'idée trainait déjà en tête depuis quelques temps, mais mon Décat 6.3 de 5 ans d'âge limitait un peu mon départ.
Grâce à Cycles-Top (www.cycles-top.com) l'aventure va pouvoir commencer, puisque un Wilier Oropuro, capable de grimper aux arbres va m'accompagner cette année.

Un grand merci à Arsene, qui toujours à l'écoute, sort une fois de plus un vélo de qualité à un prix trés raisonnable.

 

 

 

VTT ou pousse-pousse

 Sortie VTT du 1 Nov2011  Le froid et la pluie ont pris leur quartier, la route laisse place logiquement au VTT. Mon vieux 6.3 Decath se trouve donc de sorti. Le temps est agréable (un petit 16°) mais ne connaissant pas les chemins de Granges, cela sera sans pédales auto et surtout pas très loin .... heureusement.
1ère demi-heure dans les chemins et la boue, parfois même une petite traversée aquatique où je pose pied à l'eau (jusqu'au genoux histoire de refroidir les mollet)
Puis les chemins s'élèvent par l'altitude et la difficulté.... je passe plus de temps à pousser mon vélo que lui à me porter. Déjà plus d'une heure et guère plus de 10km effectué. Il est temps de faire demi-tour, descente vertigineuse, et par deux fois l'arrière est plus pressé que l'avant.... de belles frayeurs mais point de chutes (NDLR : Thierry n'était pas là pour en rire ;-) )
Le jour disparait, je rentre. A peine une 20aine de Km pour près d'1H40....
Faudra s'y faire, le VTT ça va moins vite que le chrono ....

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×