CR Entrainement Vélo

Reconnaissance XTerra France

Ce week-end avait lieu, en fait lundi, la reconnaissance du nouveau parcours de l’XTerra France à Xonrupt. Quelques infos s’étaient échappées depuis que Paul CHARBONNIER travaillait sur ce relookage …. Et elles se sont révélées exactes.
Lundi 10h30 c’est donc près de 200 (un peu moins) de VTT qui se sont élancés en 4 groupes sur la 20aine de Kms de ce nouveau parcours qui me semble un peu moins technique, mais pas forcement plus roulant si les cuissots ne sont pas prêts à brûler un peu.  La partie « trialisée » a disparu, ainsi que la descente dans les cailloux. En remplacement, une belle côte, bien longue, bien abrupte qui ce jour passa sans trop de difficultés, mais le jour J, s’il pleut …..
Malgré un parcours moins technique, beaucoup de pieds à terre dans des singles qui devront gêner les plus doués une fois le bouchon devant (sauf si celui-ci veut bien être fair-play, et ne pas boucher le passage). xonrupt-denivele-2012.jpg12H00 pour le 1er groupe, 12H45 pour les moins rapides, départ, après une petite collation et quelques barres énergie,  pour le parcours à pied qui ne change pas par rapport à 2011, quelques branches en plus au sol.xonrupt-reco2012.jpgMerci bien, au nom de tous, à Paul ainsi qu’à sa famille, qui une fois de plus, ont offert une belle matinée à la famille Triathlète.

La balade de Renaud

Samedi 28 et Dimanche 29 Avril, petite balade de plus de 300 Kms organisée de mains de maître par Renaud (du club de Gérardmer).

 Acte 1 : Départ place de la gare à 9H30 pour une 15aine de triathlètes. Les sacs de délestage empilés dans la camionnette log de Pascal, le soleil est bien présent et la température presque estivale. Nous allons gravir tour à tour, le VALTIN (1139m), le col de LOUCHBACH (979m), le col du WETTSTEIN (882), le GRAND HOHNACH (976m), les TROIS EPIS (658m), le col du SCHAENTZEl (684m), le col du FRANKENBOURG (754m) , pour un total de 150 kms. Journée au train, sans trop d’attaques, tout le monde se juge ou s’attend ….  Seulement quelques petites tentatives d’Eddy rapidement contrées par Stéphane, tel un espagnol de la grande époque et le jeune Maxime qui ne lâche rien . Arrivés en fin d’après-midi dans un charmant gîte situé à DIEBOLSHEIM  (http://gitediebolsheim.free.fr/) à quelques kilomètres de l’Allemagne.

 Acte 2 : Enfin un peu de repos, une bonne douche, et la mythique bière d’après course, un repas pour recharger les réserves (préparé avec gentillesse par Delphine). Et enfin, après quelques histoires de cyclistes…entre autres, un repos réparateur.

 Acte 3 : Le réveil pas trop matinal, un bon petit déjeuner aux confitures du Sud, et nous revoilà repartis, direction l’Allemagne en passant par le bac.

 Acte 4 : Passage obligé devant l’Europa-Parc, (Mehmet souhaitait bien y faire un tour), puis retour en France avec ses interminables drogués du klaxon !!! La 1ère partie du parcours est plutôt plate et donne prétexte à lancer des sprints à chaque pancarte d’entrée de village. A ce jeu là, je mène le début des hostilités, mais rapidement Arnaud, plus puissant me cloue sur la ligne sur les suivantes. David, en « vieux baroudeur » lui sert vite de rampe  de lancement, puis c’est autour de Philippe, en digne renard de nous prendre le maillot à pois. Retour des dénivelés, avec la montée du MARKSTEIN par la LAUCH. La route des CRETES accompagnée de grêle puis la SCHLUCHT sous la pluie, et enfin retour sur GERARDMER, pour un total de plus de 160 Kms.sortie-geromoise-2012.jpg

 Epilogue : Une bien belle balade, à refaire, avec des compagnons d’un WE, mais surtout des Géromois d’exception :  Pascal et Joël : les anciens de toutes les équipées, Philippe : le maillot à pois,  Simon : le papa en vadrouille,Stéphane : le local de l'équipe, Maxime: le jeune premier, Eddy : l'homme pressé, Christophe : le "blogeur" et le coach, Arnaud : le maillot vert, David : le baroudeur, Guillaume : la révélation, Mehmet : le boute-en-train, Coralie : la battante et Renaud : notre super organisateur.

La Graingeaude

Faut bien rentabiliser le VTT, et quoi de plus facile que de me trainer sur des Cyclos.
Action facile lorsque mes terrains de jeux du Week-End se trouvent en terre Vosgienne.
Ce 22 Mai avait lieu la Graingeaude, belle journée vélo organisée sous le soleil par le Cyclo-club Charlemagne de Granges sur Vologne (http://cyclo-charlemagne.ffct.org).
Je pars donc vers 10HOO, et bon dernier pour les 60Km de chemins. Tranquillement pendant près de 30Km en compagnie de Coralie, puis je pars seul, elle décidant de faire les 45. Le parcours est agréable, les ravitaillements copieux et les bénévoles aussi chaleureux que le soleil. Les paysages sont magnifiques et me laissent un peu rêvasser, ce qui me bonifie d'une petite erreur de parcours de 12Km.

4H20 plus tard, les jambes lourdes et l'esprit vidé, il est temps de revenir à la réalité, et de ranger le vélo, pour devoir retourner dans les plaines.

Un grand merci aux organisateurs, et un petit  cliché "souvenir" sur le bord du chemin en compagnie de triathlètes Gérômois (Françoise, "ma" Coralie, et Eddy)

Ce qu'on monte, on doit le redescendre !!!

Profitant d'un ciel pas trop menaçant, et ma princesse partant faire un tour à cheval, j'embarque mon destrier (mon VTT) dans la voiture direction Xonrupt, avec en tête de reconnaître le début du parcours de l'XTERRA-France.
Assez casse-pattes, comme prévu... Cela grimpe, cela glisse un peu, mais surtout c'est très technique.... Bien que ce Wilier n'a rien à voir avec mon ancien 6.3, je suis tout de même obligé de poser quelques fois le pied à terre. Arrivent ensuite quelques portions roulantes, et dans l'euphorie, je roule sans trop faire attention à la cartographie, un peu perdu donc !!! Tant pis, toutes les côtes sont bonnes à grimper, et certains passages à près de 20% nécessitent de mettre tout à gauche, mais cela tient (le vélo comme le mollet) tout en restant bien assis. Et puis une fois en haut, un peu sous la pluie, c'est un paysage magnifique qui m'attend, ... , juste avant de redescendre.
Et là c'est moins drôle, des portions sont si abruptes que parfois l'arrière double l'avant, souvent en crabe, et parfois au sol. Le Km 14 m'oblige même à porter mon VTT.....
 
Au final, un peu plus de 17Km,  5 ou 6 chutes (peut-être plus...) et près de 2H00 de bonheur. Trempé, car des averses sont venues me tenir compagnie, il est temps de rentrer, en pensant déjà au WE prochain.
 

VTT ou pousse-pousse

 Sortie VTT du 1 Nov2011  Le froid et la pluie ont pris leur quartier, la route laisse place logiquement au VTT. Mon vieux 6.3 Decath se trouve donc de sorti. Le temps est agréable (un petit 16°) mais ne connaissant pas les chemins de Granges, cela sera sans pédales auto et surtout pas très loin .... heureusement.
1ère demi-heure dans les chemins et la boue, parfois même une petite traversée aquatique où je pose pied à l'eau (jusqu'au genoux histoire de refroidir les mollet)
Puis les chemins s'élèvent par l'altitude et la difficulté.... je passe plus de temps à pousser mon vélo que lui à me porter. Déjà plus d'une heure et guère plus de 10km effectué. Il est temps de faire demi-tour, descente vertigineuse, et par deux fois l'arrière est plus pressé que l'avant.... de belles frayeurs mais point de chutes (NDLR : Thierry n'était pas là pour en rire ;-) )
Le jour disparait, je rentre. A peine une 20aine de Km pour près d'1H40....
Faudra s'y faire, le VTT ça va moins vite que le chrono ....

 

Le latex .....

Samedi 16, 10H15, pluie fine et 4°, mais les Vosges pour terrain de jeux. C'est donc parti pour une petite sortie de 2H30.
Granges/Vologne - Gérardmer, et un "pan" aigu significatif d'une explosion de chambre, mais mon vélo ne chasse pas, je jette un coups d'oeil mais il en est rien .. tant mieux. 
Direction "Bas-Rupts", sortant de Gérardmer la route devient plus propre (bein oui, il pleut) l'arrière donne des à-coups, comme un patin de frein sur une jante voilé.  Rapide examen .... contrôle plus intensif, et surprise : le pneu est sur la jante, un bout de chambre "verte" dépassant.
3 solution s'offrent à moi :
- changer la chambre, mais j'ai les mains trempé, les doigts gelés.
- continuer ma sortie en espérant que ....
- rentré (18km) en priant pour que cela tienne.

33 minutes plus tard me voilà au chaud, la chambre à air a tenue, je me demande comment (voir photos)

 

Y a pas à dire .... le latex, c'est fantastique

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site