France LD 2011 - Dur entrainement

Le souci des courses, c'est bien souvent d'y arriver en forme et suffisamment entrainé.
En forme, forcément je le suis, au vu d'un entrainement peu volumineux, et épargné par les blessures depuis 6 ....semaines.

C'est donc comme un bon entrainement pour Embrun que je prends le départ de ce Championnat de France Longue Distance, et pour parfaire le tableau, sous un soleil de plomb.
10H36 le depart est donné pour la vague Master, un peu de bousculade, mais trés vite je trouve mon rythme. Sortie Australienne, puis me revoilà reparti,  cette fois-ci je peux accélérer trouvant sur ma droite, pour la 2ème boucle, un nageur en Orca 3.8 qui me donnera un meilleur rythme. Je sors en 53 minutes ce qui pour mon niveau est tout à fait honnorable.
Transition 1 tranquille comme à mon habitude en près de 5 minutes.
Enfin sur le vélo, je pars vite, espérant faire les 80Kms en moins de 2H30. La première partie du parcours se déroule dans le bon tempo, malgré une belle première côte et surtout un bitume à faible rendement. 2ème bosse difficile, mais le moral est bon .... Puis vers le Km40, des fourmis apparaissent sous le pied droit, une petite pause s'impose. Le problème est vite reglé, des grains de sable sous la voute plantaire, vite enlevés et c'est reparti.
Fin de parcours difficile, les côtes c'est pas pour moi, mais heureusement, ça descend aussi de temps en temps.
Je pose mon vélo en 2H49, pas dans les temps, mais pas mécontent.
Transition 2 tranquille, pour pas changer.
Voilà donc le final, la course à pied.... pas très sûr de moi, mais avec la ferme intention de tenir le 5 au kil, et de ne marcher que sur les ravitaillements. Dès le 1er kilomètre, je croise RunningMike (http://runningmike.canalblog.com/), qui a près de 2kms d'avance sur moi... Le challenge sera donc de ne pas me laisser distancer. Certes il est plus fort que moi, mais il revient du barockman, je dois donc pouvoir tenir. A chaque fin de boucle, je le croise, un petit signe, un sourire, et c'est un peu de courage qui me permet même de finir les 4 derniers kilomètres sous les 4'45.
Ligne d'arrivée, prévue en 5H15, est passée en 5H37. Content tout de même car pour une fois c'est en vélo que j'ai "péché".
Reste donc plus qu'à travailler un peu plus ce vélo pour être au point pour le 15 Août.

Points positifs : Des bénévoles souriants et très compétents, un soleil peut-être un peu trop présent, un parcours vélo grandiose.

Points négatifs : le nombre inadmissible de "détritus" laissé par des "pseudo-triathlètes" sur le bord de la route, l'interdiction de laisser nos serviettes à l'emplacement vélo (merci les grains de sable dans les chaussettes) mais surtout l'absence de tee-shirt estampillé France LD, et notre superbe médaille !!!

 

Tri

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site